Campagne Saisonniers : Faire respecter le droit du travail malgré la crise sanitaire abonné

Offres d’emplois raréfiées, rupture du contrat de travail durant la période d’essai ou annulation d’évènements au dernier moment… : autant de nouvelles contraintes pesant sur les saisonniers, et qui sont venues s’ajouter aux difficultés à se loger et à la précarité de leur statut.

Par Guillaume Lefèvre— Publié le 26/08/2020 à 07h31 et mis à jour le 14/01/2021 à 19h35

« C’est une année très particulière, souffle Michel Larralde, secrétaire général de la CFDT-Pays Basque, où trois actions ont été menées. Ils font face à de très nombreuses galères. Et ce n’est malheureusement pas fini, beaucoup de ceux qui n’ont pas pu travailler vont se retrouver en fin de droits. Nous devons être là pour répondre à leurs inquiétudes. »

Masquée mais connectée, la CFDT bien présente

D’Anglet (Pyrénées-Atlantiques) à Saint-Florent (Corse) en passant par Cagnes-sur-Mer (Alpes-Maritimes), dans les restaurants, les boutiques ou sur les plages, les équipes CFDT sont allées à la rencontre de ces travailleurs estivaux, jeunes pour la plupart, afin de les informer de leurs droits. « Dans le respect des gestes barrières ! », insiste Marie-Josée Salvatori, secrétaire…

Pour continuer de lire cet article, vous devez être abonné.

s'abonner

Déjà abonné ? Connectez-vous