Covid-19 : La CFDT Fonctions publiques demande des protocoles concertés et partagés de déconfinement abonné

Les organisations syndicales représentatives de la fonction publique et le secrétaire d’Etat, Olivier Dussopt, se sont retrouvés, jeudi 23 avril pour leur cinquième audioconférence sur la situation liée au Covid-19 et sur la sortie de crise… sans que les choses n’avancent vraiment.

Par Guillaume Lefèvre— Publié le 23/04/2020 à 16h18 et mis à jour le 14/01/2021 à 13h59

Covid WebPrimes, imputabilité au service de la maladie Covid-19, ordonnance sur les congés… « Le gouvernement ne prend toujours pas suffisamment le temps d'un dialogue social de qualité, dénonce Mylène Jacquot, secrétaire générale de lien vers le contenu : Fonctions publiques - UFFA. Ce constat, nous le faisons aussi avec les employeurs publics au niveau local. Alors que les comités techniques et les CHSCT devraient être réunis, informés, consultés plus systématiquement, on s’aperçoit que ce n’est pas le cas. Malheureusement, ni la période du confinement, ni celle du déconfinement ne semblent propices à un dialogue social de grande qualité. »

Un recours en annulation contre l’ordonnance « congés »

Une faiblesse du dialogue social symbolisée par l’ordonnance du 15 avril sur les congés qui concerne la fonction publique de l'Etat et la fonction publique territoriale. Celle-ci entraine une inégalité de traitement entre les agents et permet aux employeurs d’imposer une prise de congés de manière unilatérale. Une décision inacceptable pour la CFDT Fonctions publiques et ses fédérations. « Nous allons soutenir le recours engagé par lien vers le contenu : Finances demandant son annulation », prévient Mylène Jacquot. La CFDT Fonctions publiques a également profité de ce rendez-vous pour rappeler ses exigences sur les primes. Une…

Pour continuer de lire cet article, vous devez être abonné.

s'abonner

Déjà abonné ? Connectez-vous