Fonctions publiques : une intersyndicale exige l’ouverture d’une négociation salariale

temps de lectureTemps de lecture 3 min

iconeExtrait de l’hebdo n°3774

Par Guillaume Lefèvre— Publié le 14/04/2021 à 15h43

image
© DR

Depuis près de dix ans, les 5,6 millions d’agents publics subissent une stagnation de leur pouvoir d’achat, voire une perte. Entre gel du point d’indice et rendez-vous salariaux annuels décevants, c’est aussi, à terme, le niveau des retraites qui est impacté… Voulant en finir avec cet état de fait, les organisations syndicales de la fonction publique ont choisi de faire front commun ; et demandé, dans un courrier daté du 12 avril, l’ouverture d’une négociation afin d’améliorer les carrières des agents publics.

Des mesures “parcellaires et catégorielles”

Elles y dénoncent les refus des gouvernements successifs de faire évoluer la valeur du point d’indice et la succession de mesures « parcellaires et catégorielles ». « Il est plus que temps [que les agents] soient reconnus dans leurs responsabilités et valorisés financièrement à la hauteur de leurs missions », abonde Mylène Jacquot, secrétaire générale de la CFDT-Fonctions publiques.