La FGA-CFDT s’inquiète des attaques de fonds d’investissement contre Danone

iconeExtrait de l’hebdo n°3766

Par Nicolas Ballot— Publié le 16/02/2021 à 17h06 et mis à jour le 16/02/2021 à 17h36

image
© DR

Alors la société américaine de gestion d’actifs Artisan Partners, désormais troisième actionnaire du groupe, demande un « changement urgent » à la tête de Danone, la Fédération générale de l’Agroalimentaire (FGA-CFDT) « s’inquiète des attaques de certains fonds d’investissement et de cette politique du tout-financier chez Danone alors que la pandémie est encore d’actualité ». Il y a quelques semaines, un fonds activiste londonien, Bluebell Capital, demandait déjà la tête du PDG de Danone, Emmanuel Faber. Si les gestionnaires d’actifs pointent des résultats économiques moins bons pour Danone que pour ses concurrents, la FGA, elle, précise que « ces derniers résultats économiques sont à relativiser : leur nature est avant tout conjoncturelle et liée à la crise sanitaire ».

Pour la CFDT, Danone doit rester une entreprise “à mission”

Sans compter que « Danone est une entreprise pionnière en matière de dialogue social aussi bien au niveau national qu’international, [reposant] sur un “double projet économique et social” » et que c’est grâce à « cette politique de qualité que Danone est devenue une multinationale majeure de l’agroalimentaire et l’un des fleurons de l’industrie française et du CAC 40 ». Et la FGA d’ajouter : « Sous-entendre qu’une politique “trop sociale”, “trop responsable” puisse être à l’origine des difficultés du groupe est non seulement inacceptable mais totalement infondé ; une entreprise peut être économiquement performante et avoir en son sein un dialogue social de qualité ! »

Quoi qu’il en soit, la CFDT veillera à ce que « le groupe Danone poursuive son développement économique en conciliant ses objectifs économiques, sociaux et environnementaux », en dépit des attaques de ces fonds d’investissement, « motivés par leur seule rémunération », qui ne sont ni plus ni moins que des actes de déstabilisation injustes vis-à-vis des salariés qui, chaque jour, contribuent à la réussite et à la réputation de Danone.

Une lettre ouverte de l’UITA au conseil d’administration de Danone

Le 1er février, l’UITA (Union internationale des travailleurs de l’alimentation, de l’agriculture, de l’hôtellerie-restauration, du catering, du tabac et des branches connexes) a écrit une lettre ouverte (à télécharger ci-dessous) aux membres du conseil d’administration de Danone pour leur faire part de son opposition au démantèlement du modèle social de l’entreprise. Pour l’Union, « le changement de gouvernance porterait intrinsèquement préjudice aux intérêts individuels et collectifs de leurs membres, ainsi qu’à ceux de leur famille et communauté ».