Le Ségur de la santé étendu aux établissements sociaux et médico-sociaux de l’hospitalière

iconeExtrait de l’hebdo n°3765

Par Guillaume Lefèvre— Publié le 11/02/2021 à 16h03

image
© DR

« C’est grâce à la ténacité de la CFDT que le gouvernement s’était engagé à conduire ce travail pour les personnels des établissements sociaux et médico-sociaux », rappelle la CFDT-Santé-Sociaux au lendemain de l’annonce de la signature par la fédération d’un protocole d’accord d’extension. Celui-ci prévoit, à compter du 1er juin, le versement du complément de traitement indiciaire (CTI) de 183 euros mensuels nets aux quelque 18 000 agents des établissements sociaux et médico-sociaux publics jusque-là exclus des bénéfices du Ségur. Une telle avancée a été obtenue grâce à la mobilisation sans relâche des adhérents et militants CFDT. Le 12 janvier, ils étaient des centaines, venus de toute la France, à se rassembler de nouveau devant le ministère de la Santé.

Le texte prévoit que les négociations pour l’extension du CTI aux établissements sociaux et médico-sociaux autonomes débutent le 1er mars 2021. « Au-delà du secteur public, la CFDT-Santé-Sociaux a hâte de participer aux négociations pour le secteur privé associatif », explique Ève Rescanières, la secrétaire générale de la fédération.