Suite à un problème technique, il est actuellement impossible d’accéder à l'espace abonné du site et nous vous prions de nous en excuser. Nos équipes techniques mettent tout en œuvre pour y remédier au plus vite.

Les allocations chômage revalorisées de seulement 0,4% abonné

La nouvelle est tombée à l’issue du conseil d’administration de l’Unedic réuni le 30 juin. Après déjà deux années de faible augmentation, la revalorisation des allocations chômage qui concerne près de 3 millions de personnes, s’établit à 0,4% au 1er juillet

Par Anne-Sophie Balle— Publié le 01/07/2020 à 09h27 et mis à jour le 14/01/2021 à 13h59

image

Loin, bien loin de la revalorisation demandée par les organisations syndicales. En pratique, l’allocation minimale (appliquée à l’ensemble des allocataires dès le 1er jour d’indemnisation) passe de à 29,26€ à 29,38€ par jour et la partie fixe de l’allocation est portée à 12,05€.  La CFDT, qui s’est abstenue lors du vote pour marquer sa désapprobation (un vote contre aurait conduit à une augmentation nulle), proposait une augmentation de 1,2% des allocations au regard de la revalorisation du smic (+1,2%), des minima sociaux (+0,9%), mais aussi afin de « tenir compte de l’évolution des prix, qui ont fortement augmenté pendant le confinement, et particulièrement impacté le pouvoir d’achat de ceux qui ont perdu leur emploi », rappelle Marylise Léon, secrétaire générale adjointe en charge des questions d’emploi et d’assurance chômage.

Nouveaux paramétrages

Pour les allocataires, dont la moitié touche moins de 860 euros par…

Pour continuer de lire cet article, vous devez être abonné.

s'abonner

Déjà abonné ? Connectez-vous