Négociation télétravail : Quelles options sur la table pour l'avant-dernière séance ? abonné

Après l’annulation de la séance du 13 novembre à la demande du Medef et à quelques jours de la séance conclusive prévue le 23, les partenaires sociaux se retrouveront le 17 novembre.

Par Claire Nillus— Publié le 16/11/2020 à 16h16 et mis à jour le 18/01/2021 à 20h24

A ce stade, rien n’indique que le patronat souhaite aboutir à un accord. Mais la CFDT entend bien continuer à se battre jusqu’au bout pour que le télétravail soit encadré. « D’un côté, les employeurs ont massivement recours à cette organisation du travail depuis le début de la crise sanitaire, de l’autre ils refusent les règles qui s’imposent » rappelait Laurent Berger sur les ondes de France Inter. De l’isolement des salariés à l’augmentation des risques psycho-sociaux, de la question du management distancié à l’évaluation de la charge de travail en passant par le droit à la déconnexion, le sujet est devenu incontournable pour que les activités des entreprises se poursuivent avec efficacité.

Le 10 novembre dernier, la CFDT a remis en séance un projet d’accord pour faire avancer les discussions qui patinent depuis des semaines. Elle y revendique, notamment, que soit précisées les tâches et les missions télétravaillables pour chaque poste, en lien avec les salariés et les représentants du personnel, ainsi que les conditions de recours au télétravail en situation de crise. Elle rappelle l’importance du dialogue social sur ce thème et demande un accord national qui offre…

Pour continuer de lire cet article, vous devez être abonné.

s'abonner

Déjà abonné ? Connectez-vous