Retraites : Un déficit 2020 estimé à 25,4 milliards d’euros abonné

Le 14 août dernier, le Premier ministre, Jean Castex, commandait un rapport au Conseil d’orientation des retraites (COR) en vue de réactualiser les projections financières établies en 2019 et tenir compte de la crise sanitaire et économique. Alors que l’exécutif avait décidé de suspendre l’examen des deux projets de loi instituant un système de retraite universel, il s’agissait d’effectuer un nouvel état des lieux et ainsi préparer la reprise de discussions au début de l’année 2021.

Par Jérôme Citron— Publié le 21/10/2020 à 15h44 et mis à jour le 14/01/2021 à 19h35

S’il est encore hautement hypothétique que le gouvernement relance une réforme des retraites dans les prochains mois – l’ensemble des organisations syndicales y est d’ailleurs fortement opposé dans la période –, le COR a accepté de répondre à la commande… et a rendu public son premier rapport d’étape, le 15 octobre dernier. Sans surprise, le document – accessible en ligne sur www.cor-retraites.fr – montre que la chute du PIB, estimée à 10 % en 2020, devrait provoquer un déficit de 25,4 milliards d’euros (contre 1,9 milliard en 2019). « La très forte contraction des ressources ne serait pas compensée par la faible diminution des dépenses liée à la faible surmortalité des retraités enregistrée jusqu’à présent », indique les auteurs du rapport. De fait, la contraction des ressources devrait avoir des répercussions pendant plusieurs années. Le COR estime à 10,2 milliards le déficit en 2021, à 11,6 milliards en 2022, à…

Pour continuer de lire cet article, vous devez être abonné.

s'abonner

Déjà abonné ? Connectez-vous