Vers un début de régulation en faveur des travailleurs des plates-formes abonné

Créer les conditions d’une représentation collective des travailleurs des plates-formes et améliorer leurs droits sociaux, économiques et juridiques. Tels étaient les objectifs de la mission confiée à Jean-Yves Frouin, ancien président de la chambre sociale de la cour de Cassation en janvier dernier. Lequel vient de remettre son rapport, le 2 décembre.

Par Emmanuelle Pirat— Publié le 04/12/2020 à 16h16

Parmi les principales propositions : le rapport écarte la possibilité de création d’un troisième statut ou statut intermédiaire (entre le statut de salarié et celui d’indépendant), choix dont la CFDT, associée avec l’association Union, s’est félicitée. Cependant, la proposition d’imposer, au-delà de 6 à 12 mois de travail, le recours à un tiers (coopérative d’activité et d’emploi ou société de portage salarial) pour salarier ces travailleurs soulève le scepticisme tant d’Union que de la CFDT.

Sur la mise en place d’une représentation collective, de nombreuses propositions du rapport Frouin vont dans le bon sens : un dialogue…

Pour continuer de lire cet article, vous devez être abonné.

s'abonner

Déjà abonné ? Connectez-vous