Pour une levée temporaire des droits de propriété intellectuelle sur les vaccins anti-Covid

iconeExtrait de l’hebdo n°3775

Par Nicolas Ballot— Publié le 22/04/2021 à 13h41

image
© DR

1. Organisation mondiale de la santé.

Selon l’OMS1, à la fin mars, seuls 0,1 % des doses de vaccin administrées dans le monde l’ont été dans des pays à « faibles revenus », alors que les pays à « revenus élevés » concentrent plus de la moitié des doses injectées (56 %) pour à peine 16 % de la population mondiale.

Lors d’une pandémie, personne n’est en sécurité tant que tout le monde n’est pas en sécurité.

Pour la CFDT, par la voix d’Yvan Ricordeau, secrétaire national chargé de l’international, « il n’est pas acceptable que la crise économique et sanitaire provoquée par la pandémie engendre une explosion de la pauvreté et de la précarité dans le monde, creusant d’autant plus les inégalités entre le Nord et le Sud ! » Et de rappeler que, « lors d’une pandémie, personne n’est en sécurité tant que tout le monde n’est pas en sécurité ».

« Il est temps d’agir pour garantir l’accès aux vaccins à tous dans les plus brefs délais », ajoute le secrétaire national. C’est pourquoi la CFDT se joint à la Confédération européenne des syndicats ainsi qu’à de nombreux acteurs de la société civile pour demander qu’un accord soit trouvé à l’OMC dans les plus brefs délais sur une levée temporaire des droits de propriété intellectuelle sur les vaccins et les traitements liés à la Covid.

Parallèlement, la CFDT signera l’appel mondial « Sauver des vies et protéger l’emploi. La vaccination pour toutes et tous ! La suspension des brevets ! », qui rassemble aujourd’hui un grand nombre d’organisations syndicales nationales et internationales.